Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le Congrès pour la Renaissance Démocratique (CRD) se prononce sur la libération de Guy et l'apparition du Covid- 19



Le Congrès pour la Renaissance Démocratique (CRD) se prononce sur la libération de Guy et l'apparition du Covid- 19
La conférence des Leaders du Congrès pour la Renaissance Démocratique (CRD) réagit suite à  la libération de l'activiste Guy Marius survenue mardi dernier et également sur l’apparition de cas de COVID-19 au Sénégal.

Le CRD dans un communiqué parvenu à PressAfrik se félicite de la libération de Guy Marius Sagna « qui a été obligée par une lutte âpre des démocrates et des patriotes pour le respect des Droits Humains et de la Démocratie dans notre pays », indique la note. « Ce combat pour l’exercice des libertés démocratiques et pour la protection du pouvoir d’achat des populations par le rejet de la hausse injustifiée du prix de l’électricité porté par la Plateforme Noo Lank, dont le CRD est membre, reste et demeure une question de principe sur laquelle le CRD ne transigera pas », rappellent les leaders de l’opposition.

Les membres du CRD s'exprimant sur l’ensemble des services compétents de l’Etat, médicaux et paramédicaux, engagés dans la lutte contre cette très contagieuse maladie, saluent "leur sens élevé de la responsabilité et les félicitent pour le professionnalisme rassurant dont ils ont fait montre jusqu’ici dans l’organisation et la mise en œuvre de la riposte contre le Coronavirus. ». Ils exhortent les populations à respecter les consignes et les mesures de sécurité édictées par les autorités et les services compétents afin d’éviter une propagation de la maladie.

 Sur un autre registre, le CRD  décrit " le tableau sombre de la situation économique du pays marquée par un endettement excessif sans précédent avec une dette qui s’établit aux environs de 12 000 milliards dont le remboursement compromet déjà la disponibilité des revenus futurs de nos ressources naturelles tel le pétrole. Ces emprunts tous azimuts contractés pour financer des investissements non structurants et non rentables, sans aucune valeur ajoutée, ont fini par installer la paupérisation au sein des populations et créer une morosité économique ambiante : asphyxie du secteur privé, fermetures d’entreprises, licenciements massifs de travailleurs, aggravation du chômage, notamment des jeunes"

Fana CiSSE

Vendredi 6 Mars 2020 - 10:40


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter