Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le père de Ndiaga Diouf à l’enterrement : "Que la justice fasse son travail"

La famille Diouf a obtenu le certificat d'inhumation. Ce qui leur donne la possibilité d'enterrer leur fils. Ndiaga Diouf a été tué par balle lors d’attaque par des nervis du Parti démocratique Sénégalais (PDS) au pouvoir de la mairie de Sicap mermoz.



Le père de Ndiaga Diouf à l’enterrement : "Que la justice fasse son travail"
C'est un Alioune Diouf très serein, qui était présent à l'enterrement de son fils, au cimetière de Pikine. Ce dernier en a profité pour réitérer son pour que lumière soit faite. Et de préciser que "la justice doit faire son travail. Et c'est tous ce que nous demandons. Ce sont des gens qui croient en quelque chose et nous attendons de voir la suite des événements".

Le père du défunt a souligné que "Ndiaga Diouf était ambitieux. Il n'a jamais cherché à rencontrer une fille. Ce qu'il voulait, c'est me construire une maison et mener une vie aisée. Il était ambitieux mais je sais que tout relève de la volonté divine".

Pour Alioune Diouf, des gens sont contents du fait que son fils ait laissé sa vie de la sorte. Mais cela ne le révolte guère. Il se résigne et rend grâce au bon Dieu. Il a estimé que "le Tout puissant me l'avait donné, il l'a repris. Je ne peux que me résigner".

Dans un autre chapitre, son oncle Lamine Thiam a indiqué "en vouloir à Barthélémy Dias. Il avait cette volonté manifeste de tuer. Il l'avait dit dans une télé de la place. Allez dans tous les villages du pays, vous verrez que des gens ont des grands-parents, mais Barthélémy lui n'en a pas".

Ndiaga, ce jeune plombier, fils ainé de son père et de sa mère, ne pourra plus accomplir son vœu le plus cher, qui était de construire une maison pour sa famille et de prendre femme. Il repose désormais au cimetière de Pikine.
Abdoul K. Diop (Correspondant dans la banlieue)

Jean Louis DJIBA

Mercredi 28 Décembre 2011 - 09:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter