Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Lutte contre la Covid19 : Mary Teuw Niane estime qu’il appartient à Macky Sall de reconstruire le climat de confiance



L’ancien ministre de l’Enseignement supérieur, Mary Teuw Niane, a estimé qu’il « appartient au président de la République de reconstruire ce climat de confiance et cette coordination de tous les acteurs autour de cet objectif », qui est la lutte contre le coronavirus.

« Je pense que hélas, il appartient surtout au président de la République  de reconstruire ce climat de confiance et cette coordination de tous les acteurs autour de cet objectif qui est l’objectif premier par rapport à tout... C’est ça l’enjeu. Faire en sorte que les citoyens retrouvent la confiance par rapport aux autorités étatiques, maraboutiques et aux porteurs de voix », a dit M. Niane sur la RFM.

Il a appelé à redonner plus de places aux scientifiques, du tout comme au début de la pandémie. Par ailleurs, Mary Teuw Niane dit avoir été surpris de la baisse des chiffres sur le nombre des tests réalisés au quotidien.

« L’une des politiques à côté de celles liées à la distanciation, c’est la question des tests. Parce que plus on va tester, plus on va détecter des cas positifs et on va pouvoir les sensibiliser pour qu’ils ne contaminent pas d’autres. Mais nous nous rendus compte que les personnes malades sont testées et les autres membres de la famille ne sont que s’ils sentent des symptômes », a-t-il déploré.

M. Niane a plaidé pour une augmentation sensible du nombre de test pour accompagner  la politique de l’Etat, c’est-à-dire mettre le moyen de coercition possible. Et cela n’est possible qu’en compensant par le nombre de tests possible pour identifier le maximum des cas positifs.

« Il faut aller autour de  4.000 tests par jour et surtout voir comment rendre les tests disponibles, car je me suis rendu compte que si vous vouliez tester vous-mêmes, vous ne pouvez pas. Priorité aux cas contacts qui sont malades et aux voyageurs porteurs de passeports. Je pense qu’il faut revoir cette politique de test et permettre ceux qui souhaitent se faire tester directement, qu’ils paient …», a-t-il suggéré.

Salif SAKHANOKHO

Dimanche 9 Août 2020 - 14:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter