Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mardi de vérité pour Khalifa Sall et Cie : 4 avocats dont Me El hadji Diouf, commis par la mairie de Dakar

La mairie de ville de Dakar, en sa qualité de partie civile, a commis quatre (4) avocats pour la défense de ses intérêts. Parmi eux, figure Me El hadji Diouf.



Quatre (4) nouvelles robes noires s’invitent dans le procès de Khalifa Ababacar Sall qui va se rouvrir demain, mardi en audience spéciale. Elles doivent défendre les intérêts de la mairie de  ville de Dakar qui s’est constituée partie civile dans l’affaire dite de « la caisse d’avance ».

Il s'agit de Mes  Ousseynou Gaye,  Jean Silva Ibrahima Diao et El Hadji Ousseynou Diouf. Ce dernier avait vu sa constitution pour la défense rejetée au motif qu'un ancien ministre ou ancien député ne peut pas plaider contre l'Etat pendant une durée de trois (3) ans à compter de la cessation légale de ses fonctions, comme le stipule l'article 11 de la loi sur les avocats. 

Reste à savoir comment réagiront l'Agent judiciaire de l'Etat, le Procureur et les avocats de la défenses.

Aminata Diouf

Lundi 22 Janvier 2018 - 13:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter