PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Mayoro Faye dément le Dg des Ads sur la demande d'autorisation d'atterrissage : "S'ils veulent empêcher Wade d'atterrir à Dakar... "

Pape Mael Diop dit à qui veut l'entendre que l'avion du président Wade n'a pas respecté le délai de 72 heures pour la demande d'autorisation d'atterrissage. Faux, rétorque Mayoro Faye, qui accuse le pouvoir de vouloir saboter l'arrivée de la tête de liste de Manko Sattu Senegaal.



Mayoro Faye dément le Dg des Ads sur la demande d'autorisation d'atterrissage : "S'ils veulent empêcher Wade d'atterrir à Dakar... "
On risque de revoir le même scénario qu’en 2014, lors du premier retour de Wade à Dakar après son éviction du Palais en 2012. Le Dg des Aéroport du Sénégal (Ads) Pape Mael Diop, a déclaré samedi que l'avion privé de Me Abdoulaye Wade n'a pas respecté le délai de 72 heures en vigueur dans la réglementation de l'aviation civile, pour ce qui s'agit de la demande d'autorisation d'atterrissage. Le chargé de Communication du Parti démocratique sénégalais, Mayoro Faye n'a pas tardé à régir pour démentir et recadrer l'autorité. 

Selon lui, M. Diop ne s'est pas bien informé. "Le DG des ADS s’est trompé. La demande qui est formulée pour obtenir l’autorisation d’atterrissage n’est pas adressée vers le DG des ADS, mais vers l’Agence Nationale de l’Aviation Civile et de la Météorologie (ANACIM) et les autres services et structures qui s’en occupent. Donc, il (Pape Maël Diop, NDLR) n’a certainement pas eu la bonne information et c’est pourquoi il avance les éléments qu’il avance", a-t-il confié à la Rfm
Aussi ajoute-t-il : "Il ne faut pas aussi les gens pensent que c’est Abdoulaye Wade qui dépose la demande d’autorisation. L’avion n’appartient pas à Abdoulaye et c’est un avion qui, pour aller à une destination donnée, sait quelles formalités faire et a pris les bonnes dispositions pour être dans les délais".

Mayoro Faye a également pris l'opinion publique à témoin contre un possible sabotage de la venue de l'ancien président par le régime actuel. "Abdoulaye Wade sera la lundi, maintenant s’ils prennent la responsabilité d’empêcher son avion d’atterrir à Dakar qu’ils le fassent. Nous avons découvert leur plan de sabotage découvert très tôt et nous aviserons les Sénégalais qui verront", a-t-il averti.


 

AYOBA FAYE

Dimanche 9 Juillet 2017 - 14:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter