Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Ousmane Sonko sur la tuerie de Bofa : "J'avais déjà alerté le gouvernement"

La barbarie de Bofa-Bayotte ne laisse personne indifférent. Hommes politiques, société civile, droits de l’hommiste, tous, se sont prononcés sur l'exécution qui a entraîné la mort de 14 civils et fait 7 blessés. Le député Ousmane Sonko, qui pense que la Casamance doit être gérée avec beaucoup de prudence, révèle avoir très tôt averti le gouvernement



Ousmane Sonko sur la tuerie de Bofa : "J'avais déjà alerté le gouvernement"
Le leader de Pastef-Les Patriotes condamne avec la dernière énergie le carnage de Bofa-Bayotte qui a fait beaucoup de  morts dans le Sud du Sénégal. Ousmane Sonko, originaire de ladite région, qui a présenté ses condoléances aux familles des victimes,, dit avoir très tôt alerté les autorités de ce qui se passe dans cette partie sud du pays. "Le gouvernement aurait pu profiter de cette accalmie de 4 ans pour restaurer la paix et étouffer les germes de frustrations et autres injustices", a-t-il dit

 Le député affirme qu'«Au Sénégal, notre matière première la plus importante, ce n’est ni le pétrole, ni l’or, ni le zircon mais c’est la paix. Une paix citée en référence à travers le monde», avant de reconnaître que «c’est une zone sensible, une zone de circulation d’armes légères et d’armes lourdes. Et tout ceci fait que la Casamance doit être gérée avec beaucoup de prudence», avance-t-il.

Parlant de la coupe du bois, Sonko de regretter : «La Casamance était la dernière zone forestière du Sénégal. Malheureusement, Bofa-Bayotte, Bignona et autres zones, vont ressembler bientôt au nord du Sénégal».

L’invité de « RFM Matin », qui dit attendre les conclusions de l’enquête pour connaitre les auteurs  et autres commanditaires de cet acte barbare, apporte tout son soutien au gouvernement et au Président Macky Sall pour une paix définitive dans cette région du Sénégal
 

Aminata Diouf

Mardi 16 Janvier 2018 - 14:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >