Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Ouverture de l’hôpital régional de Fatick : Les premières consultations démarrent le 26 décembre



Les populations du Sine recevront leur plus beau cadeau de Noël le 26 décembre prochain avec l’ouverture partielle de l’hôpital régional de Fatick. L’annonce a été faite hier par le Dr Alioune Faye, troisième directeur nommé à ce poste depuis le démarrage du chantier en  1999.
 

C’est maintenant officiel. L’hôpital régional de Fatick va enfin ouvrir ses portes le 26 décembre prochain. A en croire le directeur de ladite structure sanitaire, le Dr Alioune Faye, qui a donné l’information hier au terme de la réunion d’évaluation qui a suivi la visite de chantier, effectuée sur les lieux par le gouverneur Laure Elisabeth Bampassy Dos Santos et ses collaborateurs, il sera procédé à une ouverture partielle et progressive de l’hôpital. Ce qui pour le moment en fera un hôpital du jour, c’est-à-dire où il n’y aura pas encore d’hospitalisation.

Dans une première phase, il s’agira d’abord de rendre fonctionnel les services que sont : les urgences, la pédiatrie, la radiologie, les consultations externes, la pharmacie et le laboratoire. Ensuite, suivront la chirurgie, la maternité et l’odontostomatologie dans une deuxième phase. Enfin, la troisième phase va concerner l’ophtalmologie, l’Orl et l’unité de dialyse.

Selon toujours M. Faye, toutes les conditions sont aujourd’hui réunies pour un démarrage effectif des activités de l’hôpital. «Les équipements ont été achetés et entreposés au niveau de l’hôpital depuis 2004. Ces équipements sont composés pour l’essentiel de mobilier hospitalier et de matériel biomédical. Pour le mobilier, le problème ne se pose pas, tout a été installé au niveau des différents services. Mais pour ce qui est du matériel biomédical et plus particulièrement du matériel lourd qu’on est en train d’installer, il se pose un problème d’électricité pour le faire fonctionner, parce que c’est du matériel qui demande beaucoup d’électricité», informe-t-il.

Par rapport à cette inquiétude que le directeur partage du reste avec Mme le gouverneur, le représentant du Cde, M. Thioye, a promis de livrer un groupe électrogène au courant du week-end pour régler définitivement ce problème. De la même façon, l’entreprise Cde a pris un engagement ferme auprès des autorités, pour procéder au nettoiement de l’hôpital à partir d’aujourd’hui. Concernant le personnel, le directeur de l’hôpital a assuré qu’il n’y a pas de soucis à se faire là-dessus. «Le personnel administratif est déjà sur place depuis plusieurs mois. Pour le personnel médical, il y a déjà deux médecins qui sont affectés ici, il s’agit d’une pédiatre et d’un médecin généraliste. Le ministre de la Santé et de l’Action sociale a pris l’engagement de nous affecter du personnel avant le 26 décembre. D’ailleurs, une note circulaire a été envoyée à l’ensemble des structures sanitaires du pays pour demander à ceux qui voudraient être affectés à l’hôpital régional de Fatick, de déposer une demande avant le 13 décembre dernier», a déclaré  Aliou­ne Faye, visiblement très optimiste.

A ce jour, le seul problème pour lequel les gens n’ont pas encore trouvé de solution reste l’évacuation des eaux de la station d’épuration. Sous ce rapport, plusieurs propositions ont été faites, mais aucune d’entre elles n’a été retenue de manière définitive.
Pour rappel, l’hôpital régional de Fatick est un hôpital de niveau 2 avec 120 lits et dont le chantier a démarré en 1999 avant de connaître par la suite un arrêt. Sa réhabilitation a commencé en 2010 et en 2011. Cette structure sanitaire a été érigée en Etablissement public de santé (Eps).



Source: Le quotidien

Vendredi 20 Décembre 2013 - 23:09


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter