Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Présidentielle 2012 : Alioune Tine invite tous les Prétendants à exhiber leur bulletin de santé



Présidentielle 2012 : Alioune Tine invite tous les Prétendants à exhiber leur bulletin de santé
Le Président de la Rencontre africaine des droits de l’Homme (RADDHO), Alioune Tine a invité, ce dimanche 5 décembre 2010, tous les prétendants candidats sénégalais à la Présidentielle de 2012 à faire connaître leur état de santé. Il faisait allusion à l’interpellation du Docteur Mame Marie Faye qui a été interpellée par la DIC après avoir parlé de la santé du Président de la République..

«Il faut que tous les prétendants à la Présidentielle exhibent leur bulletin de santé», a exigé Alioune Tine. Selon lui, cette démarche permettra aux Sénégalais de savoir si celui qui veut les diriger «est saint d’esprit».

A l’en croire, dans tous les pays, quand un Président de la République est malade, on le dit. «Tous les jours, dans les pays démocratiques, les gens sortent les bulletins de santé du Président parce que cela a des liens avec le fonctionnement de l’Etat», a fait savoir le Président Alioune Tine qui était ce dimanche l’invité dominical de l’émission «Remue-ménage».

«Si, effectivement, la santé du Président de la République peut entraîner des défaillances dans le bon fonctionnement de l’Etat, il est évident que n’importe quel citoyen peut soulever la question de sa santé», a développé Alioune Tine.C’est pourquoi, il a estimé que le Président de la République doit exhiber un bulletin de santé pour tout simplement évacuer la question parce qu’il faut dédramatiser.

D’ailleurs, il demande de ne pas «judiciariser» et de ne pas la criminaliser.C’est dans ce sens qu’il a pensé que la Division des investigations criminelles (DIC) ne doit pas intervenir dans les questions politiques.«La DIC doit arrêter d’intervenir sur des questions politiques», a mis en garde Alioune Tine. «C’est une question politique. Elle est liée à la recevabilité de la candidature du Président Wade», a-t-il justifié.


Charles Thialice SENGHOR

Dimanche 5 Décembre 2010 - 11:35


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter