Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Réciprocité fermeture frontière UE: des ressortissants français bloqués à l'AIBD



Réciprocité fermeture frontière UE: des ressortissants français bloqués à l'AIBD
Bloqués depuis avant-hier à l’aéroport de Blaise Diagne, cinq (05) passagers de nationalité française sont interdits d’accès au territoire sénégalais. En provenance de paris à bord d’un vol de Tunis-Air, ils risquent d’être refoulés par la police sénégalaise des frontières en « application » du principe de la réciprocité à tous les états de l’Union européenne ayant fermé leurs frontières au Sénégal. Pourtant, parmi ces cinq personnes détenues par la police, deux passagers français se disent Sénégalais bon teint.

Malheureusement, nos binationaux ne sont pas en mesure de prouver leur « sénégalité » par la présentation d’une carte d’identité ou d’un bulletin de naissance. toujours est-il qu’ils sont sous la menace d’un refoulement vers la France. souhaitons que cette fois-ci, le mot « réciprocité » n’existera pas que de manière théorique. Comme ce fut le cas des 30 touristes français et espagnols gardés à vue pendant deux nuits à Diass avant d’être tous relâchés et autorisés à entrer en territoire sénégalais. Ce, suite à des tractations menées par l’ambassadeur de France à Dakar comme l’avait si bien révélé « Le Témoin » quotidien.

AYOBA FAYE

Jeudi 23 Juillet 2020 - 09:07


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Fred le 23/07/2020 17:11
Merci au journaliste de se renseigner un peu, la réciprocité est bien en place. Allez voir les centaines de voyageurs bloqués dès l embarquement à cause des querelles politiques. Les voyageurs européens ou africains sont les victimes dans cette crise. Aussi monsieur le journaliste qui parle de voyageurs "relâchés", sachez qu'ils ne sont en rien des prisonniers,vous ferez mieux de vous inquiétez de ce qu'ils ont vécu.

2.Posté par alvarez le 24/07/2020 06:35
Bonjour, je reviens du village artisanal de THIÈS, plus de clients, les artisans sont désespérés.
Si cette réciprocité tant vantée par les politiques et leurs relais devait perdurer au delà du mois d'octobre, ce sont des milliers de personnes qui vont se retrouver sans revenus.
Peut-être serait-il plus sage de comprendre le refus de Schengen et de le solutionner , que de s'engager dans un bras de fer perdu d'avance.
La position du Sénégal est moralement juste, mais économiquement erronée.
J'espère que cette crise trouvera une issue favorable dans l'intérêt de tous

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter