Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Report des Locales: le FRN maintient sa position de respecter le calendrier électoral



Report des Locales: le FRN maintient sa position de respecter le calendrier électoral
Les élections locales, prévues ce 28 mars 2021, sont de nouveau reportées. Les acteurs qui se sont rencontrés ce mercredi à Dakar, n'ont pas trouvé un consensus sur une nouvelle date. Face à l'absence de consensus sur la question, le Front de résistance nationale (Frn, coalition d'opposants) a tenu à préciser que ce énième report, décidé ce jour, « relève de la seule et unique responsabilité du pouvoir ». Le FRN dit maintenir sa position déjà exprimée de respecter le calendrier électoral et d'organiser les élections locales en cette année 2021.
 
Selon le RFN, les termes de référence de l’audit du fichier électoral et l’évaluation du processus électoral ont été envoyés le 6 février 2020 aux autorités. Ces transmissions sont restées sans réponse, malgré les nombreux rappels de la Commission Politique et l’accord de l’USAID pour financer l’audit du fichier électoral.

« Ce n’est qu’au mois de Novembre 2020 que le processus a été repris; aussi, les experts de l’audit et les évaluateurs du processus électoral ont été sélectionnés au mois de janvier 2021 », a rappelé le FRN, pour qui, « si l’audit du fichier a démarré depuis mi-février 2021, le Pouvoir vient seulement informer, ce jour 24 mars 2021, que l’évaluation du processus électoral va démarrer le 01 Avril 2021 ».

Toujours d’après cette frange de l’opposition, « toutes ces précisions sont faites pour montrer que "les lenteurs administratives" notées relèvent de la seule responsabilité du Gouvernement ».
 
« Aujourd’hui, tous les pôles politiques et la Société civile s'accordent pour l’organisation des élections locales d’ici la fin de l’année 2021. Seul le pôle de la Majorité propose un report à février 2022, en dépit de tous les arguments techniques développés par les autres parties prenantes », regrettent ces opposants.
 
C’est pourquoi, le FRN dit maintenir sa position déjà exprimée de respecter le calendrier électoral et d'organiser les élections locales en cette année 2021, les élections législatives en 2022 et  le scrutin présidentiel en 2024.

En conséquence, le FRN, tout en dégageant ses responsabilités de toute « nouvelle forfaiture en la matière », met en garde le Gouvernement face à toutes « les conséquences que de nouveaux reports pourront engendrer ».

Salif SAKHANOKHO

Jeudi 25 Mars 2021 - 07:53


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter