Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Royaume-Uni: quarantaine levée pour les vaccinés américains et de l'UE sauf la France

Le Royaume-Uni a supprimé ce mercredi 28 juillet la quarantaine obligatoire pour les voyageurs américains et européens vaccinés. Seule exception, la France ne figure pas dans ces nouvelles règles. Paris dénonce une mesure « discriminatoire ».



Royaume-Uni: quarantaine levée pour les vaccinés américains et de l'UE sauf la France
Une annonce très attendue, mais décevante pour les Français. Même vaccinés, les voyageurs venant de l’hexagone sont toujours soumis à un isolement de dix jours en arrivant sur le sol britannique, rapporte notre correspondante à Londres, Marie Boëda. La semaine prochaine, le ministre britannique des Transports pourrait dévoiler de nouveaux assouplissements pour les pays figurant sur les listes vertes et oranges. Elles permettent de répartir les États en fonction de leur situation sanitaire. 

Pour le moment, la France est le seul pays européen classé orange exclu de ces nouvelles règles. La raison avancée par les Britanniques : la présence en hausse du variant Beta, apparu en Afrique du Sud, sur le territoire français. Cette déclaration est tout de même saluée par le secteur du tourisme en Angleterre. Pour le ministre de la Santé, il s’agit d’un « coup de pouce pour l'économie » qui est « sans risque pour la santé publique ».

Seule ombre au tableau, ce mercredi, pour la première fois depuis huit jours, le nombre de cas quotidiens a augmenté au Royaume-Uni, plus de 27 000 ont été répertoriés contre 23 000 mardi. 

« Excessif et incompréhensible »
Ce jeudi, Paris a fait connaître son mécontentement. Le maintien de cette quarantaine en Angleterre pour les voyageurs arrivant de France est « excessif et incompréhensible sur un plan sanitaire. [...] Ce n'est pas fondé scientifiquement, a estimé Clément Beaune, le secrétaire d'État français aux Affaires européennes, sur la chaîne LCI. C'est une décision discriminatoire à l'égard des Français puisque tous les Européens, même des pays qui ont des situations sanitaires plus difficiles que la nôtre au titre du variant Delta ou autre ne sont plus concernés par cette quarantaine. »

Le Royaume-Uni supprime la quarantaine obligatoire pour les voyageurs américains et européens vaccinés, le 28 juillet 2021.
Le Royaume-Uni supprime la quarantaine obligatoire pour les voyageurs américains et européens vaccinés, le 28 juillet 2021. 

Le Royaume-Uni a supprimé ce mercredi 28 juillet la quarantaine obligatoire pour les voyageurs américains et européens vaccinés. Seule exception, la France ne figure pas dans ces nouvelles règles. Paris dénonce une mesure « discriminatoire ». Une annonce très attendue, mais décevante pour les Français. Même vaccinés, les voyageurs venant de l’hexagone sont toujours soumis à un isolement de dix jours en arrivant sur le sol britannique, rapporte notre correspondante à Londres, Marie Boëda. 

La semaine prochaine, le ministre britannique des Transports pourrait dévoiler de nouveaux assouplissements pour les pays figurant sur les listes vertes et oranges. Elles permettent de répartir les États en fonction de leur situation sanitaire. Pour le moment, la France est le seul pays européen classé orange exclu de ces nouvelles règles. La raison avancée par les Britanniques : la présence en hausse du variant Beta, apparu en Afrique du Sud, sur le territoire français. 

Cette déclaration est tout de même saluée par le secteur du tourisme en Angleterre. Pour le ministre de la Santé, il s’agit d’un « coup de pouce pour l'économie » qui est « sans risque pour la santé publique ». Seule ombre au tableau, ce mercredi, pour la première fois depuis huit jours, le nombre de cas quotidiens a augmenté au Royaume-Uni, plus de 27 000 ont été répertoriés contre 23 000 mardi. 

« Excessif et incompréhensible »
Ce jeudi, Paris a fait connaître son mécontentement. Le maintien de cette quarantaine en Angleterre pour les voyageurs arrivant de France est « excessif et incompréhensible sur un plan sanitaire. [...] Ce n'est pas fondé scientifiquement, a estimé Clément Beaune, le secrétaire d'État français aux Affaires européennes, sur la chaîne LCI. C'est une décision discriminatoire à l'égard des Français puisque tous les Européens, même des pays qui ont des situations sanitaires plus difficiles que la nôtre au titre du variant Delta ou autre ne sont plus concernés par cette quarantaine. »

Le variant Beta « représente moins de 5% des cas en France » et concerne surtout des territoires d'outre-mer comme la Réunion peu sujets à des flux de voyageurs vers le Royaume-Uni, a déploré Clément Beaune.

Rfi

Jeudi 29 Juillet 2021 - 11:43


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter