Tempête au sein de l’APR : Des "Mackysards" donnent le tournis à Sall

L’Alliance pour la République (APR) souffre d’un malaise profond. Depuis la publication de la liste des membres du gouvernement, des démissions, des grognes, du déballage et des clashs fratricides minent le parti présidentiel. Macky Sall vit une tourmente et cherche à tirer les marrons du feu. La liste des frustrés prêts à entrer en rébellion s’allonge. Ils attendent pour entrer en action. Mais actuellement, ils sont tous des sous-marins à l’exception de Youssou Touré, Yakham Mbaye et Thérèse Diouf Faye.



A côté de la liste des membres du gouvernement, il y a la longue liste des déçus, des frustrés de l’APR. Ils étaient nombreux à côté des observateurs de la vie politique à s’attendre à un turn-over du gouvernement mais la surprise a été de taille quand Macky Sall s’est contenté d’un réaménagement avec quasiment les mêmes personnes.
 
A l’APR aussi bien dans la direction que dans les bases respectives, ils bouillonnent de colère. Thérèse Diouf Faye a tracé la voie jusque quelques heures seulement après la publication de la liste. Sa démission a été annoncée en plus d’une conférence de presse. Malgré la dénégation de ses proches, elle a maintenu sa décision et gelé ses activités au sein de la COJER.

Youssou Touré n’a pas démissionné certes, mais depuis lors ne cesse de dénoncer les complots et la prégnance de la famille au cœur de l’Etat. Il fait le tour des médias et menace de déballer.
 
Son collègue secrétaire d’Etat a lui claqué la porte vigoureusement. Yakham Mbaye a démission de l’APR en donnant les raisons.
 
Le ministre-conseiller, Benoit Sambou espérait son retour dans le gouvernement. Mais ce qui lui a le plus fait mal, c’est la nomination de son ennemie jurée, Aminata Angélique Manga au poste de Ministre de la Microfinance. Il serait en discussion avec ses proches qui ont donné l’information de sa colère noire.
 
Mame Boye Diao a été très déçu lui aussi. Son poste de ministre était quasiment acquis. Et les gens se posent encore des questions sur son absence de l’attelage.
 
A côté de ces personnalités de l’APR, ça chauffe du côté des alliés. Moussa Bocar Thiam s’insurge contre la portion congrue attribuée au Parti socialiste dans la composition du gouvernement. Pour lui, c’est grâce au PS, que Bennoo a pu gagner certaines zones compliquées donc cela devrait être pris en compte dans la liste.
 
Des localités comme Pikine-Guédiawaye, Tivaouane, Thiès, Ziguinchor, entre autres sont également en train de râler.
 
Le président de la République n’a toujours pas réagi malgré l’avis de tempête qui secoue son parti. Après le gouvernement, il va s’en suivre les directions et autres strapontins à pourvoir. Déjà, le Port Autonome de Dakar (PAD) et le Conseil Sénégalais des Chargeurs (COSEC) se sont libérés. 

Jean Louis DJIBA

Lundi 11 Septembre 2017 - 16:16




1.Posté par mayday le 12/09/2017 10:24
Qu'ils le disent , le manifestent publiquement, il y a une armée de frustrés. Macky pris dans son propre piège.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter