Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Thaïlande: nouvelle manifestation avant le vote de la motion de censure contre le gouvernement

Des manifestations quotidiennes ont lieu dans les rues de Bangkok, la capitale thaïlandaise, pour réclamer le départ du gouvernement, alors qu’à lieu ce vendredi au Parlement la dernière journée de débat avant un vote qui doit décider d’une motion de censure à l’encontre du Premier ministre.



« Dehors le gouvernement ». C’est le cri de ralliement de ces manifestants qui se retrouvent désormais chaque soir dans les rues de Bangkok pour exprimer leur désespoir face à une crise économique qui a fait basculer des millions de Thaïlandais des classes moyennes dans la pauvreté.

Alors que la récente troisième vague de Covid-19 a durement touché le pays, en retard sur son programme de vaccination, et que le taux de chômage est monté en flèche, la contestation pro-démocratie reprend de plus belle. Elle inclut désormais de nouvelles catégories de population.

« Les Thaïlandais sont éveillés »
« Même les fonctionnaires maintenant souhaitent le départ du gouvernement. Jusqu’ici dans notre pays, ce sont les élites, armée et monarchie, qui disaient au peuple : avance, ou crève. Mais cela doit prendre fin maintenant, les Thaïlandais sont éveillés », souligne à la tribune, Nattawut Saikua, l’un des leaders du mouvement.
L’homme qui s’exprime est un ancien leader des « chemises rouges », un mouvement paysan très actif il y a une dizaine d’années. L’ampleur de la crise économique crée une solidarité entre nouveaux pauvres urbains et paysans laissés pour compte.

Une alliance ville-campagne, que les divers mouvements sociaux thaïlandais ont jusqu’ici échoué à réaliser, est l’une des conditions essentielles au succès du mouvement pro-démocratie.

Rfi

Vendredi 3 Septembre 2021 - 09:40


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter