Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



UJTL - Guédiawaye révèle le cambriolage du bureau de Aliou Sall et dénonce l’agression de la bande de Filaos



«En ces moments d’intenses activités politiques de lutte pour la sauvegarde des acquis démocratiques, des libertés individuelles et collectives, la jeunesse libérale de Guédiawaye debout dans un élan populaire pour mener la révolution à partir de la grande banlieue.

 «En effet nous constatons une panique, un affolement, une arrogance qui se traduisent par un processus de liquidation d’adversaires politiques, des tentatives de bâillonnement des libertés par un pouvoir népotique en chute libre pour ne pas dire à «  4 appuis », ont déclaré la jeunesse libérale de Guédiawaye.

L'UJTL est convaincu que : «C’est maintenant claire limpide comme l’eau de roche que le président de l’APR  lie le verbe à l’acte  « réduire l’opposition à sa plus simple expression».

Après les emprisonnements injustifiés, les tentatives de musèlement, les nombreuses tentatives de dislocation des parties de l’opposition. Cette brimade et les intimidations perpétuelles contre l’opposition juste pour tenter de détourner et de taire les sempiternelles lamentations de la population».

Dans un élan solidaire, la jeunesse libérale de Guédiawaye demande à toute la classe politique de l’opposition de se regrouper dans une union sacrée. De refuser toute sorte de dialogue, de complot et exiger La restitution de l’ensemble des biens de monsieur Karim WADE. Ils exigent le retour en exil de l’unique candidat du Pds Karim WADE et le respect de la décision du groupe de travail des Nations Unies (indemnisation de Karim WADE).

«La banlieue souffre de la destruction de la bande verte des filaos du littoral au profit d’intérêts partisans. Ce dispositif écologique important, joue en fait un rôle vital pour la fixation des dunes et la protection contre la brise marine .La spoliation, le partage éhonté inadmissible de Guédiawaye sous le silence coupable de l’administration centrale, est une aberration. Ni la population ni les élus locaux ne bénéficient de ces lotissements, les populations musulmanes et chrétiennes de cette ville éprouvent des difficultés en matière d’inhumations. Et le plus grave ces terrains en question sont détournés pour faire l’objet d’un lotissement d’habitation au profit d’une clientèle politique, de magistrats et d’autres bénéficiaires d’ailleurs", listent-ils.
 
cambriolage du bureau du maire de Guédiawaye 

Ils invitent de même «le maire, le frère du président à porter plainte contre le scandale  grave de vol à la mairie ; Disques dure, ordinateurs, documents et une grosse somme d’argent emportée ? »

L’UJTL appelle par ailleurs,  toute la jeunesse de la banlieue à se préparer à la révolution pour régler sa souffrance et de marcher sur le palais en cas de non validation de la candidature de Karim WADE, de Khalifa SALL etc. Avant de féliciter le président du groupe parlementaire Me Madické Ninag pour sa démission à la vice-présidence de la commission ad hoc de l’assemblée.


Aminata Diouf

Lundi 20 Novembre 2017 - 16:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter