Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM




PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)








VIDEO Le front des leaders du M23 contre une troisième candidature de Wade s'intensifie à Thiès


Rédigé le Vendredi 10 Février 2012 à 07:52 | Lu 864 commentaire(s)


Les leaders du M23 maintiennent le ton contre une troisième candidature du président, Abdoulaye Wade. En déplacement à Thiès, ils ont été accueillis par une foule immense. Dans leur discours, ils ont tous dénoncé fortement «l’entêtement» d’Abdoulaye Wade à briguer un troisième mandat en faisant du forcing constitutionnel.


Les leaders du Mouvement des forces vives du 23 juin (M23) ne fléchissent pas dans leur combat contre la candidature du président sortant, Abdoulaye Wade. Ils ont été à Thiès ce jeudi où ils ont mobilisé une foule immense. Des candidats et leaders comme Idrissa Seck, Ousmane Tanor Dieng, Ibrahima Fall, Cheikh Tidjane Gadio, Cheikh Bamba Dièye, Djibril Ngom, Youssou Ndour, Amath Dansokho, entre autres se sont adressés aux jeunes thiéssois en leur demandant d’intégrer le front du refus contre une troisième candidature de Wade et de se tenir prêts à lui barrer la route. Ils ont affirmé en chœur que le combat continue tant que Me Wade ne retirera pas sa candidature.

Le candidat de la coalition Bennoo ak Tanor s’est lui aussi adressé aux jeunes. «La jeunesse souffre du chômage chronique et de la précarité du fait du règne de Me Abdoulaye Wade qui, comme si cela ne suffisait pas, veut imposer au peuple sénégalais une troisième candidature». Pour autant, a-t-il ajouté «la jeunesse ne doit pas se décourager car il y a des perspectives d’espoir liées au fait que Me Wade s’en ira».

Le candidat de Rewmi, par ailleurs maire de Thiès, Idrissa Seck a lui ainsi abondé dans le même sens. «Tout le monde doit se tenir debout pour faire échec au troisième mandat dont l’aboutissement n’est autre que la dévolution monarchique du pouvoir. Le plus important aujourd’hui, c’est de faire partir Abdoulaye Wade car il a déshonoré son serment et sa mission en violant la constitution dont il devait être le principal garant». L’ancien Premier ministre de faire savoir que «le combat contre ce mandat est un préalable car le respect de la constitution est le fondement sans lequel rien ne peut se construire dans le pays».
Avec Cheikh A. Niang www.thiesinfo.com (APPEL)




Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports