Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Wade: "Toute personne impliquée dans des incidents regrettables feront face à leurs responsabilités"



Wade: "Toute personne impliquée dans des incidents regrettables feront face à leurs responsabilités"
Le président de la République, Me Abdoulaye Wade a mis les gens impliqués dans l’affaire Barthélemy Dias devant leurs responsabilités. Dans son discours à la nation, il s’est exprimé d’une manière qui laisse croire qu’il ne protégera personne et qu’il laisserait le dossier judiciaire suivre son cours normal avec toutes les conséquences que cela peut impliquer. «La violence, sous toutes ses formes, est inacceptable. C’est pourquoi, toutes les personnes impliquées dans des incidents regrettables feront face à leurs responsabilités et répondront de leurs forfaits devant la justice Dans un régime de démocratie pluraliste, nos ambitions et nos choix peuvent être différents», a déclaré le chef de l’Etat.

« Mais au-dessus de nos ambitions, au-dessus de nos choix, il y a la Patrie qui nous rassemble et qui nous est commune, il y a ce Sénégal uni et indivisible. Il nous dépasse par son histoire, il nous dépasse par son destin», a-t-il souligné. Pour lui, «héritage d’un idéal de ‘’vivre ensemble’’ forgé par nos ancêtres, le Sénégal, déjà nation avant l’indépendance, uni et indivisible est, aussi et surtout, un viatique sur le chemin que nous parcourons ensemble et un legs que nous devons transmettre aux générations futures».

Le président de la République de rappeler : «ce bien commun, il est de ma responsabilité principale de veiller à sa préservation. Je ne faillirai pas à ce devoir».


Dimanche 1 Janvier 2012 - 01:11




1.Posté par ras diogomaye le 02/01/2012 04:40
Oui mais une peine sévère au tueur aux 3 pistolets. Un jeune mal éduqué qui débarque en politique avec des armes et on le laisse faire jusqu'à tuer.C"est pas normal et il faut le corriger très sévèrement: 20 ans de prison avec travaux forcés et son garde corps.
La politique est une confrontation verbale et physique .Les débat,le dénigrement , les mensonges les mis en garde et intimidation verbale font partie de la politique tout cela rentre dans bataille politique.Quand à la confrontation physique, elle est fréquente pendant les échéances politiques( intimidation de saboteur,hueurs coupeurs de trajet,la contre marche ou manifestation accrochage entre partisans bataille rangée et beaucoup de forme de confrontation. Dans tout ces genres de confrontations,les armes sont exclus .Celui qui utilise une arme est un criminel qu'il faut sanctionné. Les jeunes qui étaient partis faire de l'intimidation sans arme chez bartélémy Dias, faisaient de la politique autrement,surtout qu'on est en échéance électorale.Malheureusement,les autres n'avaient pas cette lecture et ils ont tiré sur eux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter