Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Après celle du 9 mars, l’opposition projette une «grande marche» pour…

La jonction de toutes les forces, aussi bien politiques que sociales, est nécessaire pour obliger le chef de l’Etat Macky Sall à ouvrir des concertations sur les sujets majeurs qui concernent le Sénégal a, fait savoir la Conférence des leaders du FPDR qui se prépare à organiser une marche d’envergure.



Après celle du 9 mars, l’opposition projette une «grande marche» pour…
Le Front patriotique pour la défense de la république (Fpdr) veut imposer un rapport de force au chef de l’Etat Macky Sall afin de l’obliger à «accepter des discussions constructives et à faire des concessions significatives sur les différentes plateformes revendicatives pour éviter en particulier une année blanche».

C’est ce qui découle de la réunion des leaders qu’ils ont tenue lundi, pour faire le point sur leur marche dispersée par les forces de l’ordre, le 9 mars dernier.

C’est dans ce sens qu’ils ont appelé «à l'intensification de la résistance populaire qui s'organise désormais dans tous les secteurs de la vie nationale». Car, «l'heure est à la jonction de toutes les luttes sectorielles dans une lutte générale».

Dans cette optique, annoncent-ils, «une grande marche de toutes les forces politiques, syndicales et sociales» est en préparation pour obtenir «la satisfaction des revendications».

Ousmane Demba Kane

Mardi 13 Mars 2018 - 10:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter