Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Boune Abdallah Dionne, "prédicteur" ou "gorge profonde": Macky et le "scénario à la Poutine", les raisons d’y croire

Il est vraisemblablement dans le secret des dieux. Ses prédictions se réalisent à chaque fois. Avant et pendant la présidentielle, il nous avait démontré la toute puissance de la machine de Macky Sall qui a l’air d’un rouleau compresseur. Pour cette nouvelle séance divinatoire faite à Guédiawaye ce samedi 22 février, à savoir que Macky Sall sera là encore en 2035, l’ancien Premier ministre disposerait des éléments probants ou serait au courant des dispositions pratiques prises comme le scénario à la Poutine afin que le président de l’Alliance pour la République (APR) soit remplacé à la tête du pays par un lampiste et qu’il retrouve sa place cinq ans après.



Boune Abdallah Dionne, "prédicteur" ou "gorge profonde": Macky et le "scénario à la Poutine", les raisons d’y croire
La sortie de Mouhamad Boune Abdallah Dionne à Guédiawaye est loin d’être fortuite. Elle n’est pas à prendre à la légère. Si certains s’attendent à un troisième mandat du président de l’Alliance pour la République (APR), c’est parce qu’ils ne comprennent rien à la realpolitik actuellement en cours. Macky Sall va les prendre à revers. Il travaille et met en place les pièces du puzzle qui lui permettront de placer, un allié ultra loyal comme l’actuel Secrétaire général de la Présidence pour revenir cinq ans après. 
 
Les propos de l’ancien Premier ministre sont prédicateurs d’une ambition d’implémenter le «scénario Poutine» au Sénégal. A l’instar de toutes les grandes démocraties du monde, le président Russe Vladmir Poutine ne pouvait se représenter en 2008 pour un troisième mandat selon la Constitution de son pays. Il lui fallait trouver un proche ultra loyal, avec toutes les garanties nécessaires qu’il n’y aura aucune résistance ou velléités de rester au pouvoir. Ainsi, il avait placé à la tête du pays, son Premier ministre, Dimitriv Medvedev qui a dirigé la Russie de 2008 à 2012 avant de rendre docilement le trône à Poutine. 
 
L’élève de Wade en politique est devenu professeur titulaire de chair en «combinazione politique». Le coup du Conseil constitutionnel de lui refuser la réduction de la durée de son mandat comme il avait promis avant son investiture et bien après, la modification également de la Constitution, le parrainage et tous les autres actes et manœuvres politiques faites en 2016, constituent des maillons d’une chaîne bien pensée et en cours d’exécution.
 
Le ministre d’Etat, Secrétaire général de la présidence de la République, Mouhamad Boune Abdallah Dionne est si proche du maître des céans qu’il est quasiment le lanceur attitré et privilégié de ballons de sonde. Ses prédictions se réalisent toujours. Serait-il devin ou serait-il simplement au cœur de machinations et de combinaisons politiques ? 
 
Lors du parrainage pour la présidentielle de 2019, il avait soutenu que Macky Sall ne fera face qu’avec au moins 5 candidats. Puis, il avait donné les résultats de la présidentielle du 24 février, avec une victoire au premier tour de leur candidat à 58%. Toutes ces prédictions ont été réalisées. Cette fois-ci, il revient encore pour prédire le maintien au pouvoir de Macky Sall jusqu’en 2035. Textuellement, il a dit : «l’histoire du président Macky Sall avec le peuple sénégalais n’est pas encore terminée, et ça va vers 2035, s’il plait au bon Dieu. L’histoire du président Macky Sall avec Guédiawaye n’est pas terminée. L’histoire du président Macky Sall avec le peuple sénégalais n’est pas terminée parce qu’il nous convie à l’émergence pour 2035 et il nous amènera à l’émergence par ses idées et par son amour pour le pays». 
 
La prophétie de Mouhamad Boune Abdallah Dionne va-t-elle se réaliser cette fois-ci ? Comment et quand ? Macky Sall va-t-il simplement briguer un troisième mandat et placer un homme lige du genre du Secrétaire général de la présidence de la République pour revenir au pouvoir cinq ans après ou bien ? Des interrogations qui taraudent nos esprits, mais surtout qui laissent penser à toute sorte de scénario qui permettrait à l’APR de se maintenir encore au pouvoir. 


Lundi 24 Février 2020 - 11:48


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Ndiaye le 24/02/2020 18:57
Celui qui est idiot pour croire le scénario Poutine
Ici au senegal on vote et le peuple décide
Si vous n'avez pas d"informations n'intoxiquer pas

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter