PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Front anti-Macky en perspectives des législatives: les choses se précisent – L’opposition bande les muscles



Front anti-Macky en perspectives des législatives: les choses se précisent – L’opposition bande les muscles
La convocation de Khalifa Sall par la DiC (Division des Investigations Criminelles) dans le cadre de la fameuse caisse d’avance, sonne comme un élément déclencheur dudit front en droite ligne des prochaines élections législatives prévues le 30 juillet prochain. «Quiconque touche à Khalifa Sall me touche», prévient Malick Gakou qui s’est ainsi prononcé hier à l’occasion du meeting de soutien au maire Bamba Fall et Cie en prison dans le cadre des événements survenus à la Maison du Parti Socialiste (PS) lors du Bureau Politique du 5 mars 2016.

Le président du Grand Parti (GP) s’allie avec Khalifa Sall au moment où le Pape du Sopi a fini d’afficher sa solidarité à l’endroit de ce dernier. Me Abdoulaye Wade a joint le maire de Dakar au téléphone ce mercredi.

Pour le Coordonnateur du Front pour la Défense de la République (FDR), Mankoo Wàttu Senegaal (MWS), Mamadou Lamine Diallo, la liste unique est salutaire car permettant «d’imposer une cohabitation au chef de l’Etat Macky Sall et ce, dès les Législatives du mois de juillet prochain, avant de le faire tomber en 2019, date de l’élection présidentielle».

L’opposition bande les muscles en droite lignes des prochaines échéances pour faire échec au président Macky Sall.

Au préalable, l’opposition et plus particulièrement les partis réunis au sein de Mankoo vont devoir trancher sur la question de la liste unique en vue des législatives du 30 juillet prochain. La condition essentielle de leur réponse positive étant de taire leurs ambitions personnelles.
En seront-ils capables ? 


Samedi 25 Février 2017 - 10:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter