Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM




PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)








Présidentielle 2012 et transhumance: un maire socialiste souffle le chaud et le froid


Rédigé le Mardi 6 Mars 2012 à 01:35 | Lu 869 commentaire(s)


A quel jeu joue le maire socialiste de la commune de Pikine-Est ? Une interrogation qui trouve toute sa quintessence dans sa dernière sortie. Se démarquant complètement de l’opposition, il joue au clair-obscur. En conférence de presse, il a approuve les faits de Serigne Béthio Thioune, vilipende ceux de Macky Sall avant de promettre d’exprimer une position claire sous peu.


Présidentielle 2012 et transhumance: un maire socialiste souffle le chaud et le froid
Le maire de la commune d’arrondissement de Pikine-Est longtemps annoncé au Parti démocratique Sénégalais (PDS) se voit déjà dans les habits d’un vrai libéral. "Les marabouts ont le droit de donner des consignes de vote à leurs talibés. Étant donné que des chefs de parti l'ont fait", a-t-il martelé.
Le responsable socialiste de Pikine-est a dénoncé la «ruse» de Macky Sall qui selon lui battait campagne au moment où les gens étaient à la place de l'Obélisque presque tout au long de la campagne pour s’insurger contre la candidature d’Abdoulaye Wade".
Le maire socialiste de déclarer : «nous n’accepterons plus que nos enfants soient envoyés au front».

Malgré tout ces propos, Malick Konté a juré qu’il ne sera jamais un transhument et ne sera jamais un libéral". Avant de poursuivre: "la candidature de Me Wade doit être acceptée, pour la seule et simple raison qu'il est arrivé premier devant Macky".

Dans la foulée, il a soutenu que «Wade peut gagner. Et compte applaudir si tel est le cas". Malick Konté a été battu à plate couture par l’APR qui a effectué une véritable razzia électorale dans la banlieue. Le maire dit "être prêt pour créer son parti si Ousmane Tanor Dieng quittait la direction du PS. Je suis actuellement en pourparler avec ma base et je ferai une déclaration dans les jours à venir".


Abdoul K. Diop (correspondant dans la banlieue)




Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports