Suivez en DIRECT le 7e jour du procès Khalifa Sall et Cie

Jour de vérité au Tribunal correctionnel de Dakar. Le juge Malick Lamotte va se prononcer ce vendredi sur les 22 exceptions soulevées par la défense, qui demande l'annulation pure et simple de la procédure. Que va décidé le juge ? Va-t-on enfin entrer dans le fond du dossier ? Pour ne rien rater du déroulement du 7e jour du procès de Khalifa Sall et de ses co-inculpés, cliquez et actualisez au fil des minutes...



Suivez en DIRECT le 7e jour du procès Khalifa Sall et Cie
...L'audience a donc été finalement suspendue jusqu'à lundi

...
Les avocats de la défense ont demandé au juge Malick Lamotte de renvoyer l’audience jusqu’à mardi pour leur permettre de se préparer d’avantage. « Nous avons demandé le renvoi pour se préparer. Parce que nous sommes assez prêts. Nous avons besoins de rencontrer nos clients pour préparer leur défense. Et, à ce stade du procès nous devons préparer nos clients et les expliquer la décision prise par le juge sur le rejet des exceptions que nous avons soulevés.
Par ailleurs les avocats de l’Etat ont rejeté la demande car selon eux la défense s’est assez préparée pour statuer sur ce dossier. Pour le maître des poursuites Serigne Bassirou Gueye « c’est normal, parce actuellement, ils ont été anéantis ». Des propos qui ont fâché la défense. Ainsi, les robes noires ont répliqué « nous le disons et nous le réitérons. Depuis le début du procès nous n’avons pas cessé de dire que c’est le procureur qui fait la loi dans ce procès et dans ce Tribunal. C’est le parquet qui prime dans ce dossier avec l’aide de l’Exécutif »

10h 05 : Sur la demande des avocats de la défense, le procès est renvoyé jusqu'à lundi à 09 heures

...
Sur la demande de liberté provisoire, le juge Malick Lamotte a également rejeté le cautionnement des avocats de la défense

... L’exception sur la libération d’office de Fatou Traoré à travers les articles 152 et 157 du Code pénale s’attache à la nature de participation et non du mode de participation. Ce moyen n’est pas pertinent. Il rejette la demande de main levée sur les détenus.

...L’exception Litispendance (État d'un litige porté simultanément devant deux tribunaux du même degré, également compétents): cette notion ne saurait être évoquée en matière pénale, mais elle doit être soulevée dans une juridiction civile, explique le juge

...Sur l’exception préjudicielle, Il ressort de ces textes du Code de procédure pénale la question soulevée par rapport à la caisse d’avance ne peut être considérée comme une exception préjudicielle. Donc leur argumentaire n’est pas fondé. De ce fait le Tribunal rejette l’exception préjudicielle soulevée par la défense du maire de la ville de Dakar.

... Sur l’exception d’incompétence du tribunal par rapport à l’article 376 du Code procédure pénale. Détournement de derniers publics faux et usage de faux, association de malfaiteurs, tous ces délits relèvent de la compétence du Tribunal. Toutes ces implications relèvent de ses compétences. Auusi, le juge Malick Lamotte a rejeté l’exception d’incompétence soulevée par la défense.



09h 20 : Le juge Malick Lamotte rejette toutes les exceptions soulevées par la défense. La confrontation, dans le fond, entre les représentants de l'Etat et les avocats de la défense devient donc inévitable.

09h 10 : L'audience est ouverte au Tribunal correctionnel de Dakar... Dans une salle à moitié pleine


AYOBA FAYE et AIda NDIAYE (Stagiaire)

Vendredi 2 Février 2018 - 10:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter