Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM




PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)








Le cortège de Wade sème la violence à Kaolack, les heurts font un blessé par balle


Rédigé le Vendredi 17 Février 2012 à 09:35 | Lu 1154 commentaire(s)


Des coups de feu ont encore tonné dans le cortège du président de la République sortant, Abdoulaye Wade. Un agent de sécurité de feu premier serviteur du Rassemblement pour le peuple (RP), Serigne Mamoune Niasse a été atteint au bas ventre par balle. Les faits se sont passés hier à Kaolack où plusieurs foyers de tension ont été notés dans divers quartiers de Kaolack commune comme Touba Ndorong, centre ville, Penthiou Serigne Bassirou (Touba Kaolack).


Le cortège de Wade sème la violence à Kaolack, les heurts font un blessé par balle
Après l’étape mouvementée de Nguéniène (10km de Mbour), le cortège du candidat des FAL 2012 a encore semé la violence à Kaolack. Sa visite hier, jeudi 16 février dans la capitale du Saloum (200km de Dakar) a été marquée par des heurts entre libéraux et militants du parti Rewmi d’Idrissa Seck.

Alors que responsables et militants de Rewmi faisaient une promenade dans les rues de Kaolack, ils ont croisé le cortège du candidat des FAL 2012. Et les hostilités ont été aussitôt déclenchées. Des heurts d’une rare violence ont éclaté. Les calots bleus et gorilles des libéraux n’ont pas hésité à sortir les machettes. Tandis que la police elle a usé de grenades lacrymogènes. Dans la forte tension, un des membres de la sécurité du camp présidentiel a usé de son arme. Un garde rapproché de feu Serigne Mamoune Niasse est atteint par balle. El Hadji Malick Sarr est touché au bas ventre et a été évacué d’urgence à l’hôpital régional El Hadji Ibrahima Niasse.

La tension à Kaolack a été avant, pendant et après la visite du leader du PDS. En effet, dans la matinée du jeudi, les élèves de la capitale du Saloum ont chauffé le centre ville de Kaolack. Ils avaient même barré l’entrée de la ville pour interdire l’accès à Abdoulaye Wade.

Au moment le meeting se tenait, les conducteurs de vélo taxi ont eux aussi manifesté violemment leur mécontentement. Ils n’ont pu accepter qu’on leur empêche de travailler à cause de la visite du président de la République sortant.




Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports